10 Essentiels

Les 10 essentiels à apporter en randonnée

Avant de partir à en randonnée, il est important de vérifier la météo, de se préparer aux pires conditions possibles et de préparer un plan en fonction de vos capacités personnelles et / ou de votre groupe. 

Planifiez un deuxième itinéraire (plan d’urgence) en cas de mauvais temps, de blessure, de maladie ou de temps de voyage plus lent que prévu.

Avant de quitter, assurez-vous que quelqu’un (un ange gardien) à la maison connaît votre plan : où vous allez, avec qui et quand vous prévoyez de revenir.  Et assurez-vous de savoir comment utiliser l’équipement que vous apportez.  Une nouvelle application gratuite vous permet de préparer un plan de sortie.  AdventureSmart est une belle application à utiliser pour préparer vos randonnées au Canada. 

Visitez également le site www.sanstrace.ca pour en connaître davantage sur les 7 principes Sans trace, dont le principe # 1 Se préparer et prévoir.

Voici la liste des 10 items que nous devrions toujours avoir dans notre sac à dos. 

  1. Une boussole et une carte papier de l’endroit visité – Vous ne pouvez pas uniquement vous fier à votre téléphone cellulaire pour suivre votre itinéraire. Votre batterie pourrait vous abandonner ou votre appareil pourrait faire défaut. Une carte et une boussole vous aident à identifier où vous vous trouvez et jusqu’où vous devez aller, et elles peuvent également vous aider à trouver des sites de camping, de l’eau et une sortie de secours en cas d’accident.  Bien que les appareils GPS et les applications cellulaires soient très utiles, emportez toujours une carte et une boussole. Apprenez à utiliser la carte et la boussole avant de partir.
  2. De l’eau en quantité suffisante et un moyen de purification – Lorsque vous n’êtes pas suffisamment hydraté, les muscles et les organes de votre corps ne peuvent tout simplement pas fonctionner aussi bien.  Selon votre niveau d’expérience et la distance que vous envisagez parcourir, je vous suggère d’apporter au minimum 1 litre d’eau (deux c’est mieux, selon l’endroit visité et la disponibilité de l’eau sur le sentier), et un moyen de filtré de l’eau lors de votre randonnée. (Filtre Sawyer, beFree ou des comprimés Aquatabs).
  3. Nourriture + extra – Apportez la quantité de nourriture suffisante pour la durée de votre randonnée. Pensez à apporter un peu plus de nourriture au cas où vous devriez passer plus de temps en forêt que prévue. Au besoin, ce surplus vous aideras à garder le moral et à prendre des décisions éclairées.
  4. Alume-feu – Si vous deveiez passer la nuit ou pour prévenir l’hypothermie, vous devrez allumer un feu. Avoir des allumettes à l’épreuve de l’eau et du vent ou un briquet au butane, facilitera la tâche ardue d’allumer un feu de camp. Un feu et la fumée qu’il dégage est également un excellent moyen de demander de l’aide si vous vous perdez.
  5. Lampe frontale – Si vous deviez terminer votre randonnée à la noirceur ou si vous deviez passer la nuit en forêt, la lampe frontale sera essentiel pour voir la carte et vous déplacer. La lumière de votre téléphone ne suffit pas. Les batteries supplémentaires sont particulièrement importantes par temps froid, tout comme les garder près de votre corps pour qu’elles restent au chaud.  Ne vous fier pas à la lampe dans votre téléphone cellulaire.  L’efficacité de la pile est grandement réduite lors de son utilisation.  Réserver votre téléphone pour les communications.
  6. Trousse de premiers soins – Une trousse minimaliste vous aidera à régler les problèmes mineurs rencontrés en randonnée. Apportez avec vous une trousse de premiers soins.  Doublez votre efficacité grâce aux connaissances : suivez un cours de secourisme en milieu sauvage et éloigné.  Il est aussi très judicieux d’inclure un sifflet dans la trousse de premiers soins.  Le sifflet est un moyen plus efficace d’appeler à l’aide que votre voix.  Sifflez trois coups brefs pour appeler à l’aide. Je vous recommande également de vous munir d’un appareil de type SPOT ou InReach, afin d’être en mesure de contacter les secours rapidement. Souvent, le signal cellulaire n’est pas disponible en forêt. Ces appareils utilisent les satellites pour vous géolocaliser et pour transmettre des messages.
  7. Kit de réparation – Du ruban de type Gorilla ou Duck Tape et des attaches autobloquantes (Tie Wraps) et de la colle (Krazy Glue), un petit couteau de style canif ou un couteau multi-fonctions vous permettent de couper des bandes de tissu en bandages, de retirer les éclats dans la peau, de réparer les lunettes cassées et d’effectuer toute une série de réparations sur les équipements défectueux.
  8. Coupe-vent imperméables et vêtements supplémentaires – Si vous deviez être mouillé à cause de la transpiration ou de la pluie, des vêtements de rechange seront nécessaire pour vous garder au chaud et éviter un début d’hypothermie. S’habiller en couches (Multicouches) vous permet de vous adapter aux changements de conditions météorologiques et à l’intensité de votre activité. Un conseil : jamais de coton.
  9. Une protection solaire – Les problèmes liés à la chaleur sont fréquents. Nous devons nous protéger des rayons UV. Une crème solaire de qualité 35 fps et plus et des verres polarisés pourront vous protéger adéquatement des reflets du soleil sur l’eau et sur la neige.
  10. Une bâche ou une couverture d’urgence – Si vous ou une autre personnes se blesse ou souffre d’un début hypothermie, cette couverture vous aidera à conserver votre chaleur. Si vous deviez passer la nuit en forêt, elle vous servira d’abris.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.